2 jours de fêtes autour de la célébration du 14 juillet !



Semur a renoué avec la tradition !
2 jours de fêtes autour de la célébration du 14 juillet !

Si chaque année le feu d’artifice est tiré à l’occasion de la fête patronale le 14 août, il est d’autres traditions que la municipalité souhaitait faire revivre lors du 14 juillet.
Lundi 13 juillet, c’est autour d’un repas sur la place Notre Dame que la soirée a commencé avant de se poursuivre autour d’un bal aux sonorités variées sous la houlette de l’orchestre Stonehenge.
 



Le 14 juillet à 11h, défilé des pompiers suivi des jeunes sapeurs-pompiers et des nombreux engins du centre de secours. Parcourant la rue de la liberté, ils ont montré à chacun l’importance  du centre de secours semurois sur le territoire de la commune et au-delà. Qu’ils soient remerciés pour leur dévouement au quotidien. Un dépôt de gerbe a également eu lieu au monument aux morts sur le cours, dépôt à la mémoire des hommes et des femmes qui ont combattu pour une France libre (retrouvez à cette occasion le discours de Mme le Maire ci-dessous).
La journée s’est terminée par une porte ouverte au centre de secours, une kermesse qui s’est déroulée sur le cours pour le bonheur des petits et des grands. Chacun a pu profiter de cette journée qui a aussi permis de découvrir les joies de la balade en calèche avec l’association des traits de Bourgogne.
 

Discours de Catherine Sadon

Chers amis,
 
Nous souhaitons, vous l’avez compris,  renouer avec la célébration du 14 juillet.
Hier soir un bal, ce matin le défilé, cet après-midi des jeux pour les enfants.
 
Le 14 juillet. La simple évocation de cette date magique réveille chez chacun d’entre nous une cohorte d’images colorées et de joyeux instants. Défilés, kermesses, bals, feux d’artifices… je voudrais faire quelques rappels.
 
Le 14 Juillet, c’était le 14 Juillet 1789, la prise de la Bastille, le symbole de la liberté. Et à Semur cela prend un sens particulier puisque c’est ici, au musée  que se trouve le plâtre du génie de la liberté qui trône place de la Bastille.
Ce matin-là, le peuple de Paris prit les armes aux invalides, puis se dirigea vers une vieille forteresse royale, la Bastille, qui constituait le symbole du pouvoir absolu. Après une fusillade sanglante et quelques actes de barbarie, il s’en empara et délivra les sept prisonniers qui y étaient enfermés, dont le fameux marquis de Sade. L’édifice fut intégralement démoli dans les mois qui suivirent, illustrant le principe selon lequel « les symboles sont plus forts que ce qu’ils représentent ».
Pourtant, si la fête de la Fédération, dès le 14 juillet 1790 célébrait en grande pompe le premier anniversaire de l’insurrection, durant tout le 19e siècle, le 14 juillet ne fut pas fêté comme tel. Par la suite, la commémoration du 14 juillet 1789 fut même abandonnée et fut durant le 19e siècle l’objet de débats cinglants et de controverses sanglantes jusqu’à ce que la IIIe république et Gambetta ne cherchent à célébrer les fondements du régime. Sur proposition du député Raspail, la loi du 6 juillet 1880 faisait du 14 juillet la fête nationale de la République
   
Ainsi, nous fêtons aujourd’hui aussi ce 14 Juillet 1790, la fête de la Fédération, manifestation de répit et de concorde dans la tumultueuse épopée révolutionnaire. Une fête du rassemblement et vous savez combien je suis attachée au rassemblement de tous, considérant que division n’apporte rien si ce n’est des conflits.
 
Ainsi je veux rappeler que le 14 juillet ce n’est pas la fête de la révolte mais celle du rassemblement d’une nation divisée comme ce fut le cas au Champ de mars, celle de l’intérêt général que nous avons trop tendance à oublier.
 
Le 14 juillet nous a laissé en héritage la déclaration des Droits de l’Homme, et 3 mots, liberté, égalité et fraternité, des valeurs que nous ne devons pas davantage oublier. Ils ne doivent pas être une seule inscription sur les frontons de nos mairies. Ils doivent donner un sens à nos actes et participent au fondement de notre démocratie.
 
Ils sont nombreux à travers les siècles, celles et ceux qui ont combattu  pour la défense de nos libertés et de l’intégrité de notre territoire. Aujourd’hui encore, les menaces et les atteintes à la paix, à la Démocratie et aux Droits de l’Homme partout dans le monde, y compris dans notre propre pays, et je veux rappeler les récents attentats, de janvier ou plus récemment,  nous appellent à la vigilance et à la lucidité.
Je veux rendre hommage, ici à Semur comme partout dans le pays, à nos soldats, nos gendarmes, notre police municipale, nos pompiers et JSP, à nos volontaires qui meurent pour la France, à celles et ceux qui veillent au respect de notre sécurité quotidienne, sans lesquels, la liberté, l’égalité et la fraternité ne
seraient que des formules vidées de contenu. Un hommage tout particulier à nos pompiers qui hier soir ont combattu le feu dans le garage Embarek et qui sont au front fréquemment en cette période chaude et sèche.
 
Un hommage aussi à Roger Burban dont les obsèques ont eu lieu hier qui était très engagé dans le souvenir de tous ceux qui ont défendu ces valeurs là, notamment dans la FNACA.
 
Plus que jamais, dans cette période de crises et de dangers  nous avons besoin de réunir nos forces et nos talents, de faire cesser nos querelles secondaires et inutiles.
 
Le 14 juillet, c’est la fête dans toute la France, dans toutes les communes, de la plus petite à la plus grande. Je voudrais rappeler le rôle important de chacune des communes dans la vie des territoires, un rôle de cohésion nationale.
 
Le 14 Juillet, c’est ainsi la Nation Rassemblée. C’est pourquoi ce doit être une fête, une fête populaire. Je vous souhaite une belle journée.
 
Vive la République
Vive la France
 
Catherine Sadon, maire de Semur-en-Auxois
 

 


     

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter








Inscription à la newsletter




L'urbanisme à Semur-en-Auxois

Le service urbanisme est là pour vous guider et vous orienter dans toutes vos démarches.
Si vous souhaitez faire construire, agrandir ou modifier votre commerce ou votre propriété, n’oubliez pas que vous êtes soumis à un certain nombre de règles et de devoirs.

L'urbanisme à Semur-en-Auxois

Vous trouverez les règlements et les démarches à suivre dans la rubrique "infos pratiques".

Pour vous aider, Stella Gally, chargée du service urbanisme vous accueille tous les jours du lundi au vendredi, de 9h à 12 heures et de 13h30 à 17h30.

Tél : 03 80 97 42 57
Mail : urbanisme@ville-semur-en-auxois.fr

 


Fermeture exceptionnelle du Musée. Réouverture prévisionnelle fin octobre 2017.

Fermeture exceptionnelle du Musée. Réouverture prévisionnelle fin octobre 2017.

Jusqu’en octobre 2017 (date prévisionnelle), le musée sera fermé au public pour travaux de mise aux normes incendie. 

L'occasion de réaliser quelques travaux de peinture et pour l’équipe du musée de travailler sur ses collections et sur la programmation d’exposition 2017-2018.














Galerie